top of page

            Tu dois l'entendre, tu la laisseras t'aider à vivre ce que tu veux dire dans ton instinct
Je cherche à ôter les masques qui me couvrent de peur de tout, de toi, de moi.
Je cherche à ôter les masques, à laisser apparaître ma voix, la voix, l'anima.l.
Il y a cette force qui me vient, comme des pouvoirs magiques.
Lorsque mes épaules se courbent 
pour que le chant entame son crescendo
au départ de mon chakra central 
vers l'extrémité extrême de mes doigts, de mes cheveux.
Au départ de tout ce qui va de moi jusqu'à toi et d'ici bas à ici
haut, et vice et versa.


 

Née à Marseille, d'origine sicilienne, grecque, normande, terrestre.
Elle est bouleversée très jeune par la condition humaine, qu'elle essaie d'apprivoiser tant bien que mal sans mots, qu'avec des cris, au mieux comme le premier.
Elle grandit sous l'égide d'Otis, Jimmy, Janis, les Velvet underground, CCR, Led Zep, Jacques...
Elle apprend à l'oreille et autres sens. Elle est blues.

Son timbre particulier, médium basse fluet ou éraillé, prend toute son expression par l'interprétation instinctive qu'elle déploie au contact d'autres formes humaines.
Tôt ou tard, elle finit par commencer à chanter, à écrire et à composer.
Elle impulse et rejoint divers projets musicaux professionnels, au gré de précieuses rencontres, et d'un insatiable processus de création et d'expression.
 
2007 - Retour sur Marseille. Après une soirée digne de ce nom on lui réclame un Hommage à Janis Joplin. Le quartet sera né sous peu K.Blues to Janis.
Elle participe la même année au Tremplin Emergenza aux côtés de Buzz from Mars qui arrive 6e national à l'Elysée Montmartre.
Octobre 2008 - K.Blues inaugure la Casa d'Oli. C'est l'esprit Woodstock, dans cet aspect blues, boue, cordes cassées jusqu'au bout du chant de l'âme.
Avril 2009 - Elle rejoint la Cie Rassegna de Bruno Allary et Claire Leray MCE Productions, aux chants de ses racines siciliennes et aux chœurs.
Juillet 2009 - Carine Lotta impulse L'anima lotta comme repérage local du Festival de Vives Voix porté par Odile Lecour. Plusieurs vies pour ce projet qui mélange les styles, les temps, les gens, les états, les ébats.
Novembre 2010 - Djézziré Plizzart fait ses premiers pas. Un trio jazz lyrico blues contrebasse violon chant qui s'écrit ses cris, s'écrie...
Décembre 2012 - Radica Sicula est commandé par la Cité de la Musique de Marseille incarnée par Michel Dufétel. C'est la Sicile de son sang. le chant et les arrangements sont traditionnels. Le projet multiplie les rencontres, se régénère dès que le moment apparaît.
2015 - L'anima lotta sort un 1er EP "A Rusidda" avec l'aide financière de la Région Sud et le soutien au développement de Piment Rouge Productions.
Décembre 2017 - Stella di Natale le spectacle des chants du Noël Sicilien prend vie et fait la tournée des Chants de Noel du CG13. Elle écrit une mise en scène pour 4 chanteur.ses et 4 musiciens.
2018 - Equipe en place pour le K.Blues to Janis Teaser
 Clip "Move over"
2019 - Clip "Stanotti n'sonnu" L'anima lotta, avec l'aide financière de la Région Sud et le
 soutien au développement de la BAM Boite à Mus'.
Depuis elle compose pour L'anima lotta, K.Blues, Archiduchesse Biquette Poésie à danser, écrit tout doucement Mama Sugar, prépare le retour de Djezziré Plizzart et de Radica Sicula. 
L'association Fuozza Cie est née pour porter et développer ses créations et actions culturelles, emmenant nombre d'artistes locaux.

Ses projets font partie des initiatives musicales et des croisements culturels forts de la Région PACA et du bassin Méditerranéen. Elle est aussi étroitement liée aux initiatives et productions de MCE Productions et de la scène de l’Éolienne à Marseille. Elle est soutenue par Eclosion 13, Culture Provence Verdon, Rouge Belle de Mai, le 6Mic...

bottom of page